Denmark is world's most connected country

Denmark has overtaken South Korea as the world's top country for cellphone and Internet use, a study released Monday said.

In third place was Sweden, followed by Iceland and Britain, emphasising European dominance in the connectivity stakes, according to the International Telecommunication Union, a leading analyst for information and communication technologies, or ICTs.

Hong Kong led Asia, in ninth place in the world rankings, and the United States came 14th. The Central African Republic was last, part of a long list of African countries bringing up the tail of the list.

The International Telecommunications Union's ICT development index takes into account Internet and mobile phone access and use, and the population's competence with the technology.

"Over three billion people are now online and information and communication technology growth remains buoyant in just about every country worldwide," the report said.

Developing countries are well behind, but catching up, with Internet usage in 2014 growing 8.7 percent, compared to 3.3 percent in the richer nations.

However, of the 4.3 billion people still unconnected, 90 percent of them are in developing countries, the study found.

That should change, according to the organisers.

"ICTs have the potential to make the world a much better place -- in particular for those who are the poorest and the most disenfranchised, including women, youth, and those with disabilities," said the Telecommunications Union secretary general, Hamadoun Toure.

mnb/sms/rmb

Le Danemark est le pays le plus connecté au monde, selon le rapport 2014 de l'Union internationale des télécommunications (UIT), mesurant la société de l'information.

Le Danemark est suivi par la Corée du Sud et la Suède dans ce classement annuel. En 2013, c'était la Corée du Sud qui était première, suivie par le Danemark.

Ce classement se fait sur la base d'un "indice de développement" des technologies de l'information et de la communication (TIC). Cet indice, calculé par l'UIT, permet de classer les pays en fonction de leur niveau d'accès aux TIC (internet, téléphone portable), de leur utilisation, et de leurs compétences dans ce domaine.

La France est 18ème (contre 16ème dans l'édition précédente, devancée entre autres par l'Islande, la Grande-Bretagne, la Norvège, les Pays-Bas, la Finlande, Hong Kong, le Luxembourg, le Japon et l'Australie.

Les Etats-Unis occupent le 14ème rang et l'Allemagne le 17ème.

Selon ce rapport, "plus de 3 milliards de personnes sont désormais en ligne et les technologies de l'information et de la communication (TIC), continuent de croître à un rythme soutenu dans presque tous les pays du monde".

En 2014, l'utilisation d'internet a progressé deux fois plus vite dans les pays en développement (8,7%) que dans les pays développés (3,3%).

Le nombre d'internautes a doublé dans les pays en développement entre 2009 et 2014, et ces pays représentent aujourd'hui les deux-tiers des personnes connectées dans le monde.

Sur les 4,3 milliards de personnes qui ne sont pas encore connectées, 90% vivent dans les pays en développement.

"Les TIC peuvent rendre le monde bien meilleur, en particulier pour les plus démunis, y compris les femmes, les jeunes et les personnes handicapées", a déclaré le Secrétaire général de l'UIT, M. Hamadoun Touré.

Dans le secteur de la téléphonie mobile, l'UIT table sur 7 milliards d'abonnements d'ici fin 2014.

Les 30 premières places du classement de l'UIT sont occupées par des pays européens ainsi que par des pays à revenu élevé.

D'ici la fin de l'année 2014, 44% des ménages dans le monde auront un accès internet contre 40% fin 2013, et 30% fin 2000.

78% des ménages dans les pays développés ont un accès internet, contre 31% des ménages dans les pays en développement.

mnb/pjt/as