Connect to share and comment

Cyberattaques: le ministre Blaney dispose d'un message préparé à l'avance

PlacardEnlarge
(Globalpost/GlobalPost)

OTTAWA - Des fonctionnaires suggèrent au ministre de la Sécurité publique Steven Blaney de ne pas donner de détails précis au public dans le cas d'une cyberattaque contre le Canada.

Cependant, pour s'assurer que M. Blaney puisse malgré tout donner quelques informations à la presse et au public, ses employés ont conçu un script pour un incident du genre.

Des documents récemment divulgués proposent au ministre de déclarer que le Canada et d'autres pays sont sous la menace croissante de cyberattaques, un phénomène mondial.

Et s'il ne fournira pas de détails sur l'attaque, il assurera la population que le gouvernement possède des plans pour prévenir, minimiser et combattre les impacts des cybermenaces.

Le bureau du premier ministre Stephen Harper a été vivement critiqué au cours des dernières années pour avoir géré à l'extrême les agissements des ministres et des fonctionnaires travaillant pour ces derniers.

Cependant, les informations sur les cyberattaques — dont La Presse Canadienne a obtenu copie en vertu de la Loi sur l'accès à l'information — démontrent que les fonctionnaires ne regardent pas par-dessus les épaules ministérielles. Les déclarations préparées à l'avance ne demandent à M. Blaney qu'à remplir les cases blanches en indiquant le type d'incident et la ville où celui-ci s'est produit.

http://www.globalpost.com/dispatch/news/the-canadian-press/140121/cyberattaques-le-ministre-blaney-dispose-dun-message-prepare